Shinobi 3 : retour sur le jeu de Megadrive

shinobi-3-megadrive

La sortie de ce jeu vidéo d’action 2D développé par Sega AM7 date de 1993.Il s’agit de la suite de The Revenge of Shinobi. Il est aussi sorti sur PS2 et PS Portable en 2006 et sur Wii en 2007. Malgré sa vieillesse, le titre se présente toujours comme un bel exploit dans son genre. Il figure même parmi les must have dans la collection de megadrive.

Résumé du jeu Shinobi III

Le titre met toujours en scène le représentant du clan Ninja Oboro, Joe Musashi. Ayant remarqué à nouveau la menace de l’organisation criminelle Neo-Zeed, Joe se met en tête de mener une vive campagne contre leurs vils dessins. Un mystérieux shadow Master dirige le syndicat du crime. C’est tout ce qu’on peut obtenir du bref scénario proposé par le titre mais cela ne découragera pas ceux qui ont soif d’adrénaline et de sensations fortes. Outre l’éventail des mouvements et de possibilités d’actions, Joe peut recourir à ses quatre techniques Ninjutsu Oboro pour vaincre Neo-Zeed. Ces techniques lui permettent de se servir des éclairs, des feux, de lévitation ou d’améliorer ses forces.

megadrive-shinobi-3

Test du jeu

Les phases d’actions dans ce volet proposent moins d’actions pures mais le rythme est fluide et plus rapide que les autres volets. Joe peut courir, il peut faire un coup de pied, gravir des falaises, s’agripper au plafond, faire de double sauts, faire des sauts muraux… Par contre, les 7 niveaux ne contiennent plus divers éléments à découvrir. En général on ne trouve qu’un seul chemin à prendre à chaque niveau. Ce qui ne veut pas dire que le jeu est insipide. Au contraire, le développeur a fait en sorte que le gameplay soit compatible avec ce level design. Parmi les mouvements de défense que l’héros peut faire, citons sa possibilité de bloquer les assauts de l’ennemi. En effet, en appuyant sur le bouton d’attaque et en faisant courir Joe, ce dernier peut esquiver ses adversaires en donnant un coup de sabre. Le coup de pieds lui sert également de moyen pour infliger des dégâts à ces derniers. Le fait de pouvoir s’accrocher au plafond ou de s’appuyer sur les murs lui permet aussi de riposter à chaque attaque. En plus, comme on l’a déjà dit, Joe peut recourir à l’usage de ses techniques Oboro. Seule une technique est disponible à chaque niveau, sauf si le joueur découvre un objet spécial qui lui permet d’en utiliser un second. Sinon, au fur et à mesure que le jeu avance et qu’on arrive à bien exploiter les techniques et les mouvements à disposition de Joe, le titre dévoile ce gameplay intéressant. Il importe seulement de bien maîtriser le double saut pour contourner les obstacles disséminés le long du périple. Côté graphisme, le jeu propose des environnements somptueux et variés allant d’une base militaire de soldats, jusqu’à un laboratoire douteux, ou un temple japonais plein de pièges. On retrouve également une sélection satisfaisante de boss de tout genre. Ainsi, même si le jeu n’est pas très complexe, il reste dynamique et plus accessible que ses prédécesseurs. Les bruitages et le fond sonore sont également de qualité. Bref, le seul petit bémol à ce Shinobi 3, c’est sa durée de vie qui ne risque pas de plaire aux joueurs experts.